Corboba

Depuis Grenade nous avons fait un arrêt à Montefrio. Petit village avec son église perchée au sommet d un rocher sur les ruines d’un château. C était très chouette. Nous avons traversé des champs d oliviers dans un paysage de colline et avons un peu oublie l heure notre arrivée à Córdoba s est fait un peu dans le stress car in avait une visite guidée de la mosquée au programme et nous avons faits quelques détours avant d arriverau point de rencontre. Au final on a fait au mieux avec ce qu on avait. Cette mosquée m impressionne encore. 

Deuxième jour, balade dans les ruelles de la ville et hammam. 

Split

Après un déjeuner premier classe grâce à des tomates et des œufs de la ferme des loueurs, j ai pris le bus pour Split. Ca a pris bien une heure dans un bus de ligne qui S arrête partout et il faisait super chaud. Et après y avait encore à marcher jusqu a la chambre. Je me réjouissais d arriver. 

Ma premiere reaction une fois arrivée  à la vielle ville fut de constater la masse de monde qu il y avait. Heureusement les jours suivants étaient plus calmes. Je me suis beaucoup baladée dans les ruelles et au bout de 3 jours je découvrais encore de nouveaux passages. J ai aussi pris une visite guidée en français qui était super. 


Des restaurants il y en a partout. Pour certains c est galère de trouvée une table sans réservation. J ai eu beaucoup de plaisir à manger à la Boqueria. C était très bien préparé et servi et la carte était originale.  J y serai retrournee s il n y avait pas un manque de table constant….

Mon dernier jour je suis partie en excursion sur les îles alentours. J ai visité l blue cave. On dirait qu il y a des projecteurs sous l eau. C est beau même si tres tres touristique. Puis arrêt à Komiza sur Vis. Passage à Stiniva Bay, crique super connue mais où finalement il y a trop de monde pour se baigner ou même y accéder. Petit Plongeon à Green cave  et Resto sur une île perdue avec baignade. Il y a une seule maison: le Resto.  J ai mangé un super poisson au grill. Dernière étape Hvar. C était une belle journée même si le vent qui S est levé en fin de journée nous a obligé à rentrer en ferry. Il nous a aussi permis de rester presque 2 heures de plus sur l île de Hvar. Bon on S est bien fait secouer sur le retour alors j ose pas imaginer ce que ça aurait été sur le petit bateau d excursion. 


Et Voila c est la fin de la Croatie pour cette fois.

 Merci pour ces beaux moments et images que j emporté avec moi. Hvala!

Je vais prochainement mettre à jour ma page avec les informations pratiques ( hôtels restaurants et  autres astuces )

Trogir (suite)

J y ai en effet passe une belle journée, mais une journée suffit amplement pour en faire le tour. Je me suis balade en long et en large dans la vielle ville et suis montée en haut de la tour de la cathédrale. Joli point de vue maisdéconseillé si on a le vertige. Les escaliers sont très raides et ouvert sur le vide. 

 

J ai eu de la chance. Le soir il y a eu un spectacle de danse dalmate devant la cathédrale. 

Dugi Otok: séjour prolongé 

Je viens de passer 5 nuits au lieu de 3 comme prévu sur cette île au large de Zadar. Il n y a pas grand chose à vrai dire sur l île. Une route qui la traverse sur toute sa longueur, une station service, plusieurs petits villages et des « plages ». 


Quand je suis arrivée il faisait gris Ca soufflait et je me suis demandée ce que j allais bien faire. Et au final j ai prolongé de 2 jours. Le retour du soleil n y est pas pour rien. 

Heureusement le deuxième jour le vent avait déjà baissé. J ai donc pris un scooter et duis partie visiter le parc deTelascica avec son lac salé. 

Au début il n y avait presque personnes puis tout d un coup la masse est arrivée.  J ai alors fait le tour du lac tout tranquillement avec plusieurs pauses. Sur le chemin du retour j ai fait un détour par Luka. Petit village, avec sa « plage » qui en fait est un quai en béton au bord de l eau où on se retrouve.


Retour à Sali où je loge et souper au port’ dans un petit Resto le spagertimiO qui est devenu mon favori. J y ai mangé 3fois. Par contre si on dait a l avance ce qu on veut manger vaut mieux avertir pour être dur qu ils en aient encore. 

Le jour suivant l eau n était toujours pas assez calme pour plonger. Donc me Voila à nouveau en scooter pour découvrir la pointe opposée de l île. Avant de partir je fais bien le plein et m inspirant de l Asie je remplis une bouteille de pet pour réserve. Les loueurs de scooters n ont pas arrêté de me dire que Ca suffirait mais que il fallait pas que je fasse trop de détours. Me connaissant c était mal parti. Après bien une heure de route, j arrive proche de mon but. Je fais un petit détour par le village de Soline et je reste sous le charme de ce petit bar de plage ou je bouquine un moment en attendant que le soleil soit moins fort. 


Puis départ pour la plage de Sakarun. Eau transparente et sable dans l eau par contre plage de galets. 


Puis coucher de soleil a Veli Rat. La prochaine fois je passe d abord au village et prend une pizza à l emporter avec. Cette fois j ai attendu que le soleil disparaisse puis j ai souper et ensuite j ai retraverse toute l île. J ai pas croise grand monde sur l route …


Enfin ce matin j ai pu plonger.  Eau fraîche encore un peu remuée du vent et j ai vu 3 nudibranches…. C était cool quand même. 

Puis après midi flemme à la plage d l’hôtel et lecture. 


Voila mon dernier jour. Matinée lecture au bord de l eau puis petit tour en scooter. Je profite de jeter in coup d œil à ses village que je n avais pas encore vu. Zman est joli. Savar c est une église sur son île. 

Puis j arrive à Veli Zal. Trop contente d être un jour de plus et d avoir pu découvrir cette plage. Il n y a pas un pet d ombre donc ça tombait bien que j y arrive seulement vers 16h. Plage de galet et petite laine de sable blanc. Magnifique jeu de lumière avec l eau et le soleil et cette eau transparente. Et il y a même une petite buvette a l ombre des pins.  

J ai bien cru que je n arriverais pas a rentrer. En effet ce dernier scooter n avait aucune puissance. Quand il a fallu remonter jusqu à la roue principale j’avais les gaz à fond et je faisais presque du surplace. J ai même piedsau sol du aider le scoot à avancer. À mourir de rire..

En velo à Nin…. Mais quelle idee

Ce matin je me suis réveillée au bruit de la pluie. Comme il a arrêté de pleuvoir -mais il fait toujours gris- j ai quand même pris le velo que j avais loue la veille et en longeant la côte le plus possible je suis partie pour Nin. 

La plupart du temps je ne savais pas si le chemin allait S arrêter. J ai même porte le velo un bout. Mais j ai aussi découvert un joli petit village Diklo. 


Finalement au bout de 2 heures( selon le loueur j étais déjà censée être à Nin) j ai renoncé à suivre la côte et suis montée vers la route principale. Pour cela j ai rebrousse chemin une bonne partie de ce que je venais de parcourir laborieusement  avant d attaquer une jolie petite montée. Et la, je vous qu il me reste encore bien 7km. La moitié! 

En plus il y avait de plus en plus de vent et bien entendu je l avais de face. Il était tellement fort que mes lunettes de soleil sur la tête se sont envolées …


Visite de la ville, du musée de sel qui avait annulé les visites du site à cause du vent et retour avec un sac bien plus lourd qu a l aller. 

A la base j étais venue aussi pour les marais avec ses bains de boues et la plage de sable- une des rares de la région- mais vu le vent, cette option S est envolée elle aussi. Heureusement le retour à Zadar à ete plus rapide mai beaucoup moins intéressantes au niveau paysage car le long de la route principale. 

Après un bon repas et quelques gouttes de pluie, je suis retrournee à la salutation du soleil qui cette fois était presque désertée.